Salon qui racole, pousse au viol…

Les 24 et 24 février dernier était organisé à Chambéry, le salon de l’érotisme.

Quel titre bien discret pour ce salon qui, par une publicité écœurante, invite le passant a venir « se faire plaisir ».

Rappel à la loi : 

“La publicité doit proscrire toute déclaration ou présentation visuelle contraire aux convenances selon les normes
couramment admises”. Art 2 du Code de la C.C.I

1 1 La publicité ne doit pas être susceptible de heurter la sensibilité, choquer ou même provoquer le public en propageant
une image de la personne humaine portant atteinte à sa dignité et à la décence.
1 2 Lorsque la publicité utilise la nudité, il convient de veiller à ce que sa représentation ne puisse être considérée
comme avilissante et aliénante.
1 3 D’une façon générale, toute représentation dégradante ou humiliante de la personne humaine, explicite ou implicite,
est exclue, notamment au travers de qualificatifs, d’attitudes, de postures, de gestes, de sons, etc., attentatoires à
la dignité humaine.

FRANCE BLEUE fait également partie des partenaires (leurs auditeurs doivent être ravis)

Les militants de France Jeunesse Civitas sont allés sur place pour brouiller les pistes en retapissant les itinéraires bien fléchés de cette incitation au vice.

Vous nous trouverez partout sur vos routes soyez-en sûr!!

France, Jeunesse, Chretienté

 

IMGIMG_20180223_233231[1]IMG_20180223_233039[1]IMG_20180223_235157[1]

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s