Programme d’éducation sexuelle pour nos enfants, Omerta gouvernementale !

Résultat de recherche d'images pour "desmond napoles club travesti"

Le sujet est sensible, tellement sensible que la presse du système créait le trouble dans les esprits en essayant de noyer le poisson ! Tandis que la presse corrompue vous parle de « fake news »,  » hoax de l’extrême droite »  » des vilains d’ultra-méga-super droite », et autres nouveaux noms pour parler de français non lobotomisés, voilà que je me dis qu’une mise au point s’imposait pour démêler le vrai du faux dans cette histoire.

1)Schiappa coupable ou innocente ?

Si je n’écoutais que mon coeur, chaque ministre républicain serait coupable par défaut, mais le sujet n’est pas là. Schiappa, le pion de l’élite, cet été cette sinistre de la république a annoncé qu’elle enverrait une circulaire aux recteurs pour leur rappeler de mettre en œuvre la loi de 2001 prévoyant la mise en place des séances d’éducation sexuelle.
Donc même si l’on sait que cette loi date de 2001, la demande de mise en application est belle et bien venu de la part de madame la sinistre Schiappa. COUPABLE !

2)Recherches Google et ses suggestions de recherches

Si vous cherchez sur google, vous verrez que la suggestion de la recherche « programme éducation sexuelle » n’est pas proposée, même en écrivant la quasi totalité de la recherche (voir captures écran).

ce1ce2ce3

 

3)Le vrai du faux, quel est donc ce programme OMS 

Dans le programme OMS, on nous loue  » les standards pour l’éducation sexuelle en Europe » avec comme schéma :

Partie 1: Introduction 9
1. Contexte et but 9
1.1 Education sexuelle formelle et informelle 10
1.2 Contexte historique de l’éducation sexuelle scolaire 11
1.3 Développement de l’éducation sexuelle dans les écoles en Europe 12
1.4 Diversité des modèles d’éducation sexuelle en Europe 13
1.5 L’Europe dans une perspective globale 14
1.6 Initiatives internationales concernant l’éducation sexuelle 15
2. Sexualité, santé sexuelle et éducation sexuelle –
définitions et concepts 17
3. Arguments pour l’éducation sexuelle 21
3.1 Principales considérations pour l’éducation sexuelle 21
3.2 Développement psychosexuel de l’enfant 22
4. Principes et objectifs de l’éducation sexuelle 27
5. Groupes cibles et partenaires 28
6. Dispenser l’éducation sexuelle –
cadre général et exigences de base 29
6.1 Sept caractéristiques de l’éducation sexuelle 29
6.2 Compétences du personnel éducatif 31
Partie 2: Matrice de l’éducation sexuelle 33
1. Introduction à la matrice 33
1.1 Toile de fond 33
1.2 Importance des structures de soutien 34
1.3 Pourquoi commencer l’éducation sexuelle avant l’âge de quatre ans? 35
1.4 Clé de lecture de la matrice 36
2. La matrice 37
Bibliographie 53
A. Références 53
B. Littérature scientifique sur le développement psychosexuel de l’enfant 56
C. Curricula et documentation pédagogique 59
D. Sites web 63

Ceci vient directement du rapport de l’OMS publié par le Centre fédéral allemand pour l’éducation à la santé. Le rapport complet est à lire par tous les parents !
Alors allons-y pour montrer le vrai de ce rapport, ma source ? Le rapport OMS directement :


1) »Un “nouveau besoin” d’éducation sexuelle

Différents développements se sont produits dans le courant des dernières décennies, qui ont généré un
«nouveau besoin» en matière d’éducation sexuelle. Mentionnons la mondialisation et la migration de
groupes de population venant de différents horizons culturels et religieux, l’essor fulgurant des nouveaux
médias (à commencer par l’Internet et la téléphonie mobile), l’apparition et la propagation du VIH/SIDA,
les préoccupations croissantes concernant les abus sexuels perpétrés contre des enfants et des adolescents, ainsi que le changement d’attitude envers » ( dans le rapport).

Donc ici pas de secret : il faut éduquer pour s’adapter aux peuples qui nous envahissent tout est dit noir sur blanc ( n’y voyez aucun jeu de mot…)

2)Ce qu’ils veulent réformer :

« les programmes qui se concentrent essentiellement ou exclusivement sur l’abstinence sexuelle avant le mariage. Ils sont connus sous l’appellation «comment dire non» ou «abstinence seulement». (catégorie 1). » (dans le rapport)

« les programmes qui incluent l’abstinence en tant qu’option, mais qui abordent également les moyens de contraception et les pratiques du « safer sex ». Ils se réfèrent souvent à la notion d’« éducation sexuelle intégrée» (catégorie 2). » (dans le rapport)

« les programmes qui incluent les éléments de la catégorie 2 et les placent dans le contexte plus large du développement personnel et sexuel. Ce sont ces programmes que nous nommons dans ce document «programmes d’éducation sexuelleholistique » (catégorie 3). » (dans le rapport)

Donc réformer pour dévergonder et pervertir !

3) » concept de «citoyenneté sexuelle» » 


« La tâche des politiques étatiques en matière de droits sexuels consiste donc à mettre en lumière l’importance
d’enseigner et de promouvoir, dans la famille, à l’école et dans les établissements de formation »

Là clairement ils vous disent qu’on va vous imposer un code à respecter sur l’éducation de vos enfants en matière sexuelle. En 2008 l’IPPF publie une Déclaration des droits sexuels , après les droits de l’homme, nous voici aux droits sexuels… Pour l’UNESCO et l’IPPF, c’est aussi un moyen pour promouvoir le choix de sexualité ( page 22 du rapport). Donc oui ces cours d’éducation sexuelle sont bel et bien promus dans le but de normaliser l’homosexualité !

« Tous les individus sont nés sexués et doivent développer leur potentiel sexuel d’une manière ou d’une autre. » D’une manière où d’une autre, ils veulent que tous développent un potentiel sexuel ! Luxure !

4) Le plan d’action de « cette éducation » 

« Le tableau récapitulatif ci-après donne un aperçu clair des différentes phases spécifiques du développement
sur lesquelles se base la matrice de l’éducation sexuelle de la partie 2.
Stade 1: 0-3 ans
Stade 2: 4-6 ans
Stade 3: 7-9 ans
Stade 4: 10-15 ans
12-15 ans: puberté
Stade 5: 16-18 ans »

Nous voilà dans des cases de normalités , pré-formés pour avoir un groupe standard à la pensée unique et au comportement inique !

L’éducation sexuelle vise les objectifs suivants:
1. Contribuer à un climat social tolérant, ouvert et respectueux envers la sexualité et les différents
modes de vie, attitudes et valeurs.
2. Favoriser le respect de la diversité sexuelle et des différences entre sexes ainsi que la prise de
conscience de l’identité sexuelle et des rôles socialement associés aux genres.
3. Renforcer les compétences des individus à faire des choix informés et responsables envers soimême
et les autres.
4. Avoir des connaissances sur le corps humain, son développement et ses fonctions, plus particulièrement en rapport avec la sexualité, et en prendre conscience.
5. Favoriser le développement psychosexuel des individus en apprenant à exprimer des sentiments et des besoins, à mener une vie sexuelle agréable et à développer sa propre identité sexuelle et ses propres rôles de genre.
6. Fournir des informations correctes sur les aspects physiques, cognitifs, sociaux, émotionnels et culturels de la sexualité, sur la contraception, la prévention des IST et du VIH, les violences sexuelles.
7. Favoriser l’acquisition des compétences nécessaires pour composer avec tous les aspects de la sexualité et des relations.
8. Diffuser les informations concernant l’accès aux prestations des services médicaux et de conseil, notamment en cas de problèmes et questions relatifs à la sexualité.
9. Favoriser la réflexion sur la sexualité, et diverses normes et valeurs en regard des droits humains afin de soutenir le développement d’un esprit critique.
10. Soutenir la capacité de construire des relations (sexuelles) basées sur la compréhension et le respect mutuel des besoins et limites de chacun, et d’entretenir des rapports égalitaires. Ceci pour contribuer
à prévenir la violence et les abus sexuels.
11. Favoriser la capacité à communiquer au sujet de la sexualité, des émotions et des relations, et permettre l’acquisition du langage nécessaire.


Donc oui c’est l’éducation  » théorie de genre » qu’ils veulent imposer ! Accepter et ne plus contester l’homosexualité et ses dérives, faire passer ça pour la normalité dans la tête de nos bambins dès le plus jeune age, bourrage de crâne en usant des méthodes communistes.

Donc pour découvrir la vérité sur ce sujet, il suffit donc de lire le rapport OMS afin de constater que Madame la sinistre Schiappa met en application une loi de 2001 sur la théorie du genre et la dépravation de la jeunesse. Le problème de cette missive n’est plus seulement un problème français mais un problème européen, le plan de grand remplacement est en marche, on éduque nos enfants pour s’adapter aux nouveaux arrivants, on rend nos enfants « gay friendly » pour empêcher le renouvellement de population, ceci allant évidemment de paire avec l’avortement, c’est à dire le meurtre de l’enfant dans le ventre de sa mère… Le réveil doit être rapide avant l’extinction des blancs européens et de toutes civilisations !

Standards-OMS_fr(1)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s