Civitas dénonce l’hypocrisie antichrétienne avant Noël

https://i1.wp.com/media.medias-presse.info/wp-content/uploads/2015/11/Creche-de-No%C3%ABl.jpg

 

Communiqué de Civitas :

L’hypocrisie antichrétienne avant Noël
A l’approche de Noël et de Pâques, il est fréquent que les antichrétiens de toutes sortes redoublent de provocations et d’offenses. Cette année ne fait pas exception.
Nous avons tous connaissance de l’énergie déployée par certains pour traquer les crèches de Noël. Aux ligues laïcistes et maçonniques s’ajoutent quelques zélés serviteurs de la république maçonnique tels que le préfet de l’Hérault qui a saisi les tribunaux pour expulser la crèche de Noël de la mairie de Béziers. Au nom de la “laïcité”, la simple vue du Divin Enfant-Jésus horripile les héritiers de la Révolution française. Mais les mêmes se bousculent pour participer aux fêtes de Hannoucah organisées autour de chandeliers géants juifs installés dans l’espace public. C’est la démonstration que c’est bien le Christ qui les dérange.
Notons aussi la sortie dans les kiosques en ce mois de décembre d’un magazine hors série d’une centaine de pages édité en commun par Marianne et L’Histoire. Son thème unique est inscrit en couverture : “Intégristes et fous de Dieu”. Sa sortie fait l’objet d’une promotion par voie de grandes affiches. J’ai le “privilège”, en tant que président de Civitas, d’y figurer en photo à côté de deux énergumènes symbolisant les intégrismes musulman et juif. Il m’importe peu d’être insulté pour ma volonté d’être fidèle au Christ. C’est plutôt un insigne honneur.
Mais il faut examiner plus attentivement le contenu de ce magazine pour prendre la mesure de l’antichristianisme qui en suinte.
D’emblée, tout est dit avec cette définition de l’intégrisme selon l’éditorialiste de ce magazine : “l’affirmation selon laquelle “le pouvoir spirituel” doit l’emporter sur “toute espèce de pouvoir terrestre”, comme l’affirmait le pape Boniface VIII dans sa bulleUnam Sanctam”.
Le reste est à l’avenant. Toute l’histoire de l’Eglise catholique avant le Concile Vatican II ne serait qu’illustration d’intégrisme. Le Syllabus de Pie IX ? Intégrisme, selon ce magazine. Et les plumitifs de cette revue de citer encore les Papes Pie VI, Grégoire XVI et Léon XIII, mais aussi les écrivains Louis Veuillot, Barbey d’Aurevilly, Louis de Bonald, Léon Bloy et Paul Claudel comme autant d’incarnations de l’intégrisme catholique illustré par la photographie d’une procession dans le nord de la France vers 1900.
Quant à l’intégrisme catholique aujourd’hui, sa description est confiée à… Caroline Fourest et Fiametta Venner, un duo militant laïciste et lesbien dont au moins l’une des deux fréquente avec assiduité la franc-maçonnerie. Cette fois, le propos est encore plus raccourci : quiconque a participé aux mobilisations contre la loi Taubira dénaturant le mariage est un intégriste !
Voilà qui suffit à être ni plus ni moins amalgamé par ce magazine aux terroristes islamistes et aux fanatiques talmudistes.
Comme je le rappelais à un journaliste de Présent qui me demandait de commenter ce magazine, cet amalgame est scandaleux. La violence islamiste est une réalité, qu’elle soit ou non manipulée par quelques services secrets étrangers. La violence talmudiste est aussi une réalité bien connue de quelques monastères catholiques établis en Terre Sainte. Mais ce que ces laïcistes haineux appellent intégrisme catholique n’a pour seule arme que le chapelet. Cela fait une énorme différence !
Dans ce contexte, permettez-moi de vous redemander une nouvelle fois de nous soutenir, par une adhésion, un abonnement ou un don (déductible de vos impôts !), et tout au moins par vos prières. N’oubliez pas non plus que nous avons besoin de militants sur le terrain. Engagez-vous au service du Christ-Roi.
Je termine en vous souhaitant, ainsi qu’à votre famille, une sainte et bonne fête de Noël auprès du Divin Enfant-Jésus. En 2017, c’est devenu un acte de résistance.
Alain Escada,
président de Civitas

Nouvel assaut contre la famille de la part du gouvernement socialiste.

Aujourd’hui, le gouvernement a décidé d’abaisser le plafond du quotient familial de 25% par demi-part fiscale. (-500€/demi-part fiscale).

Cette mesure antifamiliale, malheureusement prévisible de la part d’un tel gouvernement, est probablement une sanction ou une basse vengeance vis à vis de la France qui s’est soulevée contre l’inique loi Taubira.

N’y a-t-il pas d’autres économies à faire en France en ce moment?  Il suffit d’ouvrir les yeux et de faire preuve d’un minimum de bon sens pour répondre à cette question, tant les gaspillages et les injustices se multiplient partout en France.

A l’aube de l’application dans notre pays de l’infâme et illégitime loi Taubira, les idéologues socialistes du gouvernement et les promoteurs de cette loi se sont-ils interrogés sur son coût ?

Combien vont coûter à la Nation ces « mariages » homosexuels ?  Notamment en termes d’avantages fiscaux normalement réservés aux familles et du coup injustement concédés à des duos qui n’auront pas les mêmes projets, ni les mêmes soucis…

Nous remarquons que le président du « changement » qui devait soit disant « ne pas augmenter les impôts », le fera uniquement aux détriments des familles.

Ce gouvernement fera donc payer aux familles le coût de leur destruction en leur faisant supporter le poids financier de l’application de la loi Taubira et par ailleurs de sa politique irresponsable dans quasiment tous les domaines.

Demain se posera rapidement la question des retraites qui ne pourra se résoudre raisonnablement que par la démographie. Est-ce grâce à cette politique antifamiliale suicidaire pour la société que le gouvernement espère relancer la natalité? A moins bien sûr que sa solution aux problèmes démographiques ne réside encore et toujours dans une immigration incontrôlée…

La famille est en danger, tous ses défenseurs doivent rester mobilisés contre la politique antifamiliale de ce gouvernement.

Nous devons résister à la subversion de cette « culture de mort » révolutionnaire qui tente d’anéantir la France et notre civilisation en s’attaquant à ses fondements c’est à dire en tentant d’abattre la famille.

Pour cela nous devons nous organiser. Alors si tel n’est pas encore le cas, rejoignez Civitas! Participez aux différentes actions ou sessions de formation organisées ! Ou bien soutenez-nous financièrement !  Afin que tous ensemble nous puissions poser les bases qui nous permettront de réaliser notre mot d’ordre:

Du balai aux ennemis du mariage, de la famille et de la France!

 

Alerte à la bombe contre le local de CIVITAS

Le logo.jpgsecrétariat de CIVITAS a reçu ce matin un appel téléphonique annonçant un attentat à la bombe contre notre local. La voix masculine se présentait comme un militant LGBT. La police est parvenue cet après-midi même à identifier l’auteur de l’appel.
 
Lire à ce sujet le compte-rendu de Metro : ici

http://www.metronews.fr/paris/argenteuil-alerte-a-la-bombe-dans-les-locaux-de-civitas/mmeA!eqL1VEuBRT2c/

La France ouvre sa première crèche qui nie la différence entre filles et garçons

théorie du genre,idéologie,gender,indifférenciation des sexes,stéphane  clerget,crèche,bourdarias,ministre,najat vallaud-belkacem,égalitarisme,éducation,nature,négationAprès la Suède, pays qui a largement développé les crèches « qui traite de façon indifférenciée les garçons et les filles« , c’est au tour de la France dont la première crèche basée sur ce modèle a été ouverte à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis. Par l’ouverture de la crèche Bourdarias, « l’objectif assumé » du gouvernement est de « lutter contre les préjugés ‘sexistes’ dans l’éducation pour promouvoir l’égalité homme/femme. En cause, selon [la ministre du Droit des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, et la ministre déléguée à la famille, Dominique Bertinotti] la liberté des enfants, qui serait contrainte par les modèles culturels basés sur la différenciation des sexes« . Par conséquent, il n’est « plus question […] de proposer des jeux de filles aux petites filles et des jeux de garçons aux petits garçons« . 

Dominique Bertinotti souhaiterait également « faire évoluer la formation de tous les professionnels de la petite enfance pour les sensibiliser à la question et se réjouit d’ores et déjà des initiatives visant à promouvoir l’indifférenciation des pratiques« .
La journaliste explique que « depuis avril 2009, les équipes de la crèche Bourdarias, formées avec un spécialiste suédois, pratiquent cette pédagogie abusivement nommée ‘active égalitaire’ « . Par conséquent, les petites filles ne sont pas encouragées à jouer à la poupée et les petits garçons au bricolage, « on préfère plutôt encourager les pratiques inverses, quitte à pousser les enfants à aller contre leurs envies« . Ainsi, « quand les petites filles se rêvent en princesse« , le personnel explique qu’ils essayent « d’ouvrir l’horizon de la princesse en lui proposant du bricolage, mais sans l’empêcher de jouer à la princesse« . Pour la pédopsychiatre Stéphane  Clerget, « il faut proposer à chaque enfant d’être garçon ou fille à sa manière, sans nier la différence des sexes comme le font des partisans de la théorie du gender ». Mais la journaliste précise que « c’est pourtant bien la théorie du ‘genre’ qui est à l’oeuvre ici. Abusivement qualifiée de théorie, puisqu’elle n’aide en rien à penser le réel, mais à le contredire« . Selon elle, « la crèche Bourdarias s’inscrit […] bien dans un projet global du gouvernement à agir sur les modèles éducatifs pour promouvoir dès le berceau l’indifférenciation des sexes« .

source: Famille Chrétienne (Anne Gavini) 09/03/2013 via genethique.org

Racisme à l’Elysée: « France blanche et CATHOLIQUE » dans la rue? « Ça ne va pas interrompre le projet de loi. »

anna cabana,lepoint,journaliste,élysée,françois hollande,conseiller,division,racisme,président

François Hollande et son entourage divisent les Français. L’un des conseillers de l’Elysée a expliqué à la journaliste Anna Cabana “C’est essentiellement la France blanche et catholique qui était dans la rue. Ça ne va pas interrompre le projet de loi.”[ndlr: TAUBIRA]*

Rappelons que l’été dernier, Hollande avait adressé ses meilleurs vœux aux musulmans pour la fin du Ramadan mais est resté étrangement muet à Noël. Hollande, élu par 32 % des Français en âge de voter, est-il finalement président de tous les Français?

Ce mépris christianophobe est intolérable d’un conseiller de la présidence de la République. Nous attendons un communiqué d’excuses.

*source: Le Point.fr via NOVOpress

Marchandisation de l’enfant – Notre Lettre aux élus

lettre-aux-élus-2-MPI.png

novembre 2013

« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire » (George ORWELL)

            Madame, Monsieur le Maire,

   Dans la « Lettre aux Elus » du 5/11/12, nous attirions votre attention sur les risques immenses que ferait courir tant à la société, qu’aux enfants qui pourraient être adoptés, une loi qui ouvrirait à deux personnes de même sexe le droit au mariage ainsi qu’à l’adoption d’enfants.

Malgré les résultats défavorables de sondages, malgré une opposition inouïe qui s’est notamment traduite par des manifestations d’une ampleur sans précédent depuis les années soixante, une loi aux termes de laquelle des duos homosexuels peuvent être déclarés « mariés » par un officier d’état-civil, a été promulguée le 18 mai dernier. La France devient ainsi le 14ème état sur les 138 que compte la planète à avoir promulgué une telle loi.

Dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, est inscrit le principe selon lequel « la loi est l’expression de la volonté générale »1. Jamais un tel principe n’aura été à tel point vidé de son sens : en effet, les personnes qui réclamaient une telle loi ainsi que celles qui pourront désormais s’en prévaloir, ne représentent – de l’aveu même de certaines associations d’homosexuels – qu’une infime partie de la population française.

Comme l’a démontré sur le terrain du droit et de l’éthique le philosophe Thibaud COLLIN, dans son ouvrage intitulé « Les lendemains du mariage gay »2, « l’ouverture du mariage civil aux personnes de même sexe serait un choix garanti par l’Etat de bafouer les droits de certains enfants ».

Cette ouverture est désormais chose faite et les différents promoteurs de cette transgression inouïe ne s’arrêteront pas en si bon chemin…

« Nous voulons très vite des enfants », tel est le cri du coeur qu’à peine « marié3 » par Mme Hélène MANDROUX – maire de Montpellier et qui est apparemment leur employeur – a lancé le duo homosexuel4 étrennant le 29 mai dernier la « Loi Taubira », devant un parterre de 500 invités.

Des enfants ! Nous y voilà ; mais comment deux hommes « s’accouplant » pourraient-ils avoir des enfants ? Même à Montpellier, dont la faculté de médecine jouit depuis des siècles d’un très grand prestige, la question laisse songeur…

L’adoption, me direz-vous ; oui, bien sûr, mais il y a infiniment plus de demandes que d’enfants adoptables et, par ailleurs, certains Etats, comme la Fédération de Russie, ont décidé de refuser que des enfants qui en sont les ressortissants puissent être adoptés dans des Etats où la loi autorise l’union de deux personnes de même sexe.

C’est pourquoi, malgré les dénégations de circonstances – à l’image de celles de Mme GUIGOU, à l’époque Garde des sceaux, selon lesquelles, après l’instauration du P.A.C.S., il ne serait plus question de « mariage homosexuel » – il y a tout lieu de craindre une poursuite de la dérive sociétale à laquelle nous assistons.

La proposition de loi portant « Assistance médicale à la procréation » et visant les « mariées unisexe », déposée le 19 juillet dernier au Sénat, n’est pas de nature à rassurer celles et ceux qui redoutent que d’autres projets de textes visant à ouvrir la PMA5 à ces « mariées unisexe » ainsi qu’à légaliser la GPA6, ne ressortent dès que les circonstances seront jugées favorables.

C’est précisément sur ces questions que la Lettre qui suit se propose de vous alerter car des apprentis sorciers – songeons aussi à l’introduction de la théorie du « Gender » dans les programmes de l’Education nationale – sont en train de jeter les bases juridiques d’une société aussi terrifiante que celle décrite par Aldous HUXLEY dans « Le meilleur des mondes ».
Par avance, nous vous remercions de nous faire part de vos commentaires éventuels sur le site prévu à cet effet.

            François BURLE


1 Art. 6 de cette Déclaration
2 Ed. Salvator ; juillet 2012
3 Durant son voyage de noces en Israël, offert par la mairie de Tel-Aviv, le duo aurait bénéficié de l’hospitalité de l’ambassadeur de France, dans sa résidence à Jaffa
4 Vincent AUTIN, l’un des « mariés », outre qu’il est employé municipal de la ville de Montpellier, est également, selon « Le Figaro » du 4/9/13, président de l’association « Lesbian § Gay Pride Languedoc-Roussillon ».
5 PMA : Procréation Médicalement Assistée
6 GPA : Gestation Pour Autrui

» » »  Pour en savoir plus, lire ici ou télécharger ici sur notre site la lettre complète au format pdf…